vendredi 22 janvier 2016

Dire qu'on aime, à soi, aux autres.


Le défi de cette semaine était le suivant : Dire qu'on aime. Cela me rappelle la vidéo de Solange te parle, que j'avais énormément aimé et dont j'avais parlé ici : Dire je t'aime. Comme je l'expliquais alors, je n'ai pas grandi dans les "je t'aime", ni dans les "je suis fier de toi". Mes parents ont beaucoup de qualités, ils ont fait ce qui leur semblait bon, avec les convictions, les "outils" et les bagages qu'ils avaient à disposition à l'époque, et aujourd'hui je sais qu'ils m'aiment. Mais mon estime de moi, je l'ai construite seule, au fil de mes propres expériences, et il se trouve qu'aujourd'hui encore, elle est assez bancale. Disons qu'avoir confiance en moi, ce n'est pas vraiment ma spécialité. Mais ma foi, je fais avec ! Et aujourd'hui, dans ma vie actuelle, j'ai envie d'être une femme qui ne met pas de voile sur ses sentiments & ses émotions. Ce n'est pas parce que ma famille est comme ça, pudique, réservée, que je dois être pareille. Moi, j'aime dire je t'aime, j'aime exprimer mon amour, j'aime prendre dans les bras. Je n'ose pas encore le faire tout le temps, mais l'envie est là. Toute ma vie j'ai eu peur de dire je t'aime à certaines personnes, car ça m'apparaissait comme quelque chose qui "ne se disait pas". Vous aussi, ça vous a fait ça quand vous étiez plus jeune ? Vous aussi, vous avez grandi dans une famille pudique des sentiments ?

A 30 ans, je ne veux plus me censurer, je ne veux plus avoir peur.

J'aime donc beaucoup le défi de cette semaine, et je remercie infiniment Agoaye de nous donner tous ces petits coups de pouce ! Ça représente énormément pour moi, et j'ai la très agréable sensation de commencer 2016 en avançant dans le "bon" sens. Dans un sens qui me plait, en tout cas. Agoaye, tu es une fée. Merci !

BREF ! Venons-en au défi en lui-même !

Nous devions notamment rédiger une liste des choses que nous aimons en nous. Donc, j'aime :

- Mes yeux, leur couleur, leur forme.
- Mon sourire. D'ailleurs je devrais sourire plus souvent !
- Mes cheveux rouges et longs, en tout cas quand ils sont bien propres, bien coiffés, et sous une belle lumière !
- Mon enthousiasme qui, parait-il, est communicatif. Je suis très heureuse de ça !
- Ma capacité à m'émerveiller de peu et de trouver mon bonheur dans les petites choses
- Le fait de faire plus jeune que mon âge (on me l'a souvent dit, et on me le dit encore, pour l'instant ..!)
- Mon goût pour la fête, le divertissement, l'amusement.
- Mon instinct. Je sens assez bien les gens "faux" ou qui pourraient me faire du tort.
- Ma bulle, mon monde intérieur, mes idées pour améliorer la vie, ma fantaisie.


Ensuite, nous devions être attentif aux détails de notre vie et formuler à chaque occasion ce que nous aimions au moment où nous nous en rendions compte. C'est quelque chose que je m'applique à faire de plus en plus souvent. Dire plus souvent "je suis heureuse d'être là avec toi", "ça m'a fait plaisir de passer ce moment ensemble", fait réellement partie de mes envies au quotidien. J'ai également commencé un carnet de petits bonheurs dans lequel je note ce que j'aime quand j'y pense.

Enfin, nous devions également verbaliser notre amour à la personne de notre choix.
J'ai choisi mon frère. Je suis en train de lui écrire une lettre pour lui dire que je l'aime, que je m'inquiète pour lui, que je voudrais qu'il soit heureux, serein, et que tout aille bien pour lui.


Ce billet fait partie du challenge lancé par Agoaye : "Un défi ou un écrit". Chaque semaine, Agoaye nous suggère un défi à relever, ou un sujet de billet à écrire. Toute l'année, le challenge sera basé sur la bienveillance, et c'est vraiment ce qui m'a séduite. On peut soit remplir le défi, soit écrire sur le sujet donné, ou bien faire les deux !



10 commentaires:

  1. le nom de ton blog me plait je vais aller voir

    véro

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Véro ! :-) j'espère qu'il te plaira !

      Supprimer
  2. J'adore ta petite liste!
    A très bientôt

    RépondreSupprimer
  3. JE pense aussi qu'on ne devrait pas avoir peur de dire je t'aime !
    Avec une telle liste, on peut dire que tu t'aimes mine de rien et que tu aimes ta vie telle qu'elle est :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je crois qu'à 30 ans j'arrive enfin à m'aimer vraiment et à me faire confiance, et je suis vraiment contente de ça :-)

      Supprimer
  4. Oh une très belle liste...
    Je n'ai pas non plus grandi dans les "je t'aime" et j'avoue que je me suis beaucoup reconnue dans certains de tes mots...
    Le côté un peu bancale, essai de retirer le voile que l'on met sur ses sentiments et ses émotions, les mots dont on a l'impression "qu'ils ne doivent pas se dire"... tout a fait un véritable écho en moi ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! :-) C'est fou que l'on soit aussi nombreux ... qu'est ce qui amène les gens à ne pas dire "je t'aime" à leurs enfants ?

      Supprimer
  5. La vache, j'aurais pu l'écrire ce billet. Bien sûr que j'ai grandi dans une famille comme ça...
    Merci à toi pour tes participations...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va falloir que je m'y remette, car je me suis un peu arrêtée en cours de route ... ça ne va pas fort en ce moment ...

      Supprimer